En quoi consiste une contre-visite en immobilier ?

Vous avez décidé de vous lancer dans la grande aventure de l’achat d’un bien immobilier ? Quelle bonne nouvelle ! Cependant, il est important de noter que vous ne devez sauter aucune étape. Par exemple, une contre-inspection est indispensable. Lors de la première visite, l’œil est généralement attiré par la vue d’ensemble de la maison ou de l’appartement et l’attention est moins portée sur les détails ; lors de la deuxième visite, le bien peut être vérifié en détail.

Identifier les différents points d’intérêt

Y a-t-il une propriété que vous avez visitée et dont vous êtes tombé amoureux ? Ou bien vous avez vu un appartement ou une maison mais n’en êtes pas entièrement satisfait ? Dans tous les cas, une deuxième visite est essentielle, car elle vous permet de vérifier un certain nombre de points importants.

Profitez donc de la deuxième inspection pour vérifier l’état de divers équipements, comme l’électricité, ainsi que le toit, le grenier, les murs et les sols. Notez également ce qui doit être réparé ou remplacé (interrupteurs, robinets, portes, serrures, aérations, etc.). N’oubliez rien.

La visite est également une excellente occasion de demander au vendeur de fournir les documents relatifs aux inspections obligatoires, aux factures d’eau, de chauffage et d’électricité et aux diverses taxes (par exemple, la taxe foncière, la taxe d’habitation).

Écouter ce que disent les gens

Le bien que vous souhaitez acheter nécessite-t-il des modifications ? Faites appel à des contre-expertises et à des professionnels (par exemple, des architectes) qui peuvent évaluer le coût des travaux. Cette évaluation est importante car elle peut permettre de négocier le prix d’achat du bien. Les professionnels jouent trois rôles.

Ils vérifient la faisabilité des travaux. Par exemple, s’ils veulent abattre une cloison, ils vérifient qu’il ne s’agit pas d’un mur porteur. Ils prennent des décisions en fonction du budget et de la quantité de travail nécessaire. S’il n’y a pas de fonds disponibles pour réaliser les différentes tâches envisagées, le professionnel proposera des alternatives.

Même si vous n’avez pas de travaux prévus, venez avec une personne de votre entourage, qu’elle soit ou non un professionnel de l’immobilier. Un œil objectif et extérieur peut repérer des qualités et des défauts que vous n’auriez peut-être pas remarqués vous-même.

Observer l’extérieur

S’il est important de vérifier l’intérieur d’une propriété, il est également important de regarder l’extérieur. Une belle propriété dans une zone dépourvue de commerces ou de transports n’aura pas la même valeur que la même propriété dans une zone dynamique et populaire. Pensez donc à vérifier différents facteurs tels que la proximité des magasins, des transports, des écoles et des médecins, ou les problèmes de bruit.

N’hésitez pas non plus à demander aux habitants de vous parler de l’ambiance locale. Renseignez-vous également pour savoir s’il existe des plans de construction ou de développement. Si la propriété a une vue imprenable, c’est un avantage indéniable. Toutefois, si un immeuble de 12 étages est construit dans quelques années et qu’il « bloque » cette vue, la propriété perdra de sa valeur.

Achat immobilier : qu’est-ce qu’une levée d’option ?
A quoi correspond la valeur vénale d’un bien immobilier ?